Enter your keyword

Trouver les chasses de thons avec la Navnet TZT2 FURUNO !

Trouver les chasses de thons avec la Navnet TZT2 FURUNO !

Comment identifier les zones à fort potentiel pour la formation de chasses de surface grâce à votre Navnet TZT2 FURUNO, que ce soit sur vos zones de pêche habituelles ou sur de nouvelles zones.

On entend trop souvent dire que l’électronique embarquée n’a d’utilité que pour le GPS/Lecteur de carte dans la pêche des pélagiques sur chasse. Si les fonctions cartographiques et traceur du combiné sont en effet indispensables, c’est omettre les fonctions les plus intéressantes pour la recherche des thons et surtout des chasses de surface. Partant du constat que les chasses de surface sont conditionnées par des facteurs biotiques et abiotiques, nous pouvons tenter, si nous arrivons à identifier et prévoir ces facteurs, d’augmenter considérablement nos chances de trouver des chasses !

Aujourd’hui, grace à la Navnet TZT2 FURUNO, il est possible de télécharger et d’afficher en temps réel les fichiers météos de vos zones de pêche. Aussi, l’affichage cartographique de certains paramètres peuvent vous permettre d’identifier des zones particulièrement propices à la formation de chasse de surface.

Fonctionnement du réseau trophique

Pour identifier les facteurs qui influencent la formation des chasses de surface, il faut analyser et comprendre le fonctionnement du réseau trophique. Nous partagerons tous le constat suivant, pour qu’il y ait des chasses, il faut qu’il y ait du poisson fourrage (anchois, sardines, etc.) et des prédateurs (Thons). Pour trouver les thons, il faut donc trouver le poisson fourrage. Si cela semble évident, il n’est pas pour autant aisé de trouver les zones où le fourrage se concentrent.

Réseau trophique Méditerranéen simplifié

Représentation schématique simplifiée du réseau trophique méditerranéen avec le thon rouge comme grand prédateur

Les thons et autres prédateurs pélagiques se situent au sommet de la chaîne alimentaire, ils consomment des anchois/sardines, qui consomment du zoo-planctons (plancton animal), qui consomment du phytoplancton (plancton végétal) !

En inversant ce cheminement on peut donc dire, qu’il faut trouver le phyto-plancton pour trouver le zoo-plancton pour trouver les bancs d’anchois / sardines et ainsi trouver leur prédateur, les thons !

 

Affichage de la chlorophylle sur la Navnet TZT2 FURUNO pour la recherche des bancs d’anchois et de sardines

L’affichage cartographique des données météos et notamment de la chlorophylle (phytoplancton) sur l’écran de la Navnet TZT est donc un atout considérable. En identifiant les zones où la chlorophylle est la plus abondante, il y a de fortes chances pour que vous trouviez de gros bancs de poissons fourrage.

Affichage chlorophylle Navnet TZT2 FURUNO

Affichage chlorophylle Navnet TZT2 FURUNO

Sur cette capture d’écran (zone volontairement large), on observe les variations de concentration en chlorophylle. Plus le vert est intense plus la concentration en chlorophylle est importante – Affichage « Chlorophylle ». (Capture d’écran : Navnet TZT2 / FURUNO ; Source : JACQUOT.B)

Echos de bancs de sardines/anchois Navnet TZT2 FURUNO

Echos de bancs de sardines/anchois Navnet TZT2 FURUNO

Sur cette capture d’écran sondeur (basse fréquence) on observe deux très gros bancs de poisson fourrage. La zone était riche en chlorophylle et donc en nourriture pour les bancs de sardines et anchois. Les thons sont forcément à proximité de cette manne de nourriture. (Capture d’écran : Navnet TZT2 / FURUNO ; Sonde : P66 ; Source : JACQUOT.B)

Cependant, trouver le poisson fourrage et les thons ne veut pas dire que vous trouverez des chasses de surface.

 

Utilisation du SST sur la Navnet TZT2 FURUNO pour la recherche des zones thermiquement favorables

Pour identifier les zones à fort potentiel de chasse, il faut s’intéresser de plus près à la biologie de l’espèce ciblée, le thon rouge. Grand prédateur marin pélagique, il possède une particularité qui va faire de lui un prédateur rapide, insatiable mais pour autant sensible, l’endothermie. En effet, le thon rouge est un poisson à sang « chaud » capable de réguler sa température corporelle et de la maintenir au-dessus de celle du milieu dans lequel il évolue. Ceci va lui donner deux avantages principaux. La possibilité de vivre dans des eaux allant de 3°C à 30°C et une vitesse (explosivité) supérieure à beaucoup d’autres poissons. Cependant, cette « fonction » implique une sensibilité accrue aux variations de température et un métabolisme énergivore qui va l’entraîner dans une quête perpétuelle de proies pour subvenir à ses forts besoins énergétiques. Pour cela, les bancs de thons vont donc suivre et chasser les bancs de poissons « fourrage ». La formation des chasses de surface va ainsi dépendre « en partie » de la position du poisson fourrage dans la colonne d’eau et de la température de surface de l’eau (sensibilité à la température).

Aussi, plus le fourrage est près de la surface (haut dans la colonne d’eau), plus il sera facile pour les thons de les bloquer et de les pousser contre la surface. Cependant, si la température de surface n’est pas favorable (amplitude trop importante), les thons seront dans une forme « d’inconfort thermique » et ne monteront pas ou peu en surface.

L’affichage cartographique des données météos et notamment du SST (Température de surface) permet ainsi de cibler des zones à fort potentiel pour la formation des chasses. Concrètement, si la température de surface est élevée, rechercher des zones où elle est plus fraîche. Si la température de l’eau est froide, rechercher des zones plus chaudes.

Affichage du SST Navnet TZT2 FURUNO

Affichage du SST Navnet TZT2 FURUNO

Sur cette capture d’écran (zone volontairement large), on observe des différences de température significatives « Affichage SST ». (Capture d’écran : Navnet TZT2 / FURUNO ; Source : JACQUOT.B)

Utilisation du sondeur

En résumé, le croisement des données de température et de production primaire permet de cibler des zones à fort potentiel pour la formation des chasses de surface sur vos spots de pêche. Sur zone, utilisez le sondeur de la Navnet TZT2 FURUNO pour vérifier la présence du poisson fourrage, et notamment la position de celui-ci dans la colonne d’eau.

Echos de thons rouge Navnet TZT2

Echos de thons rouge Navnet TZT2

Voici la capture d’écran d’une détection très favorable à la formation d’une chasse de surface !

Sur cette capture, le fourrage est très haut dans la colonne d’eau et les prédateurs sont juste en dessous… Dans cette configuration, il y a de fortes chances pour qu’une chasse éclate en surface !

(Capture d’écran : Navnet TZT2 / FURUNO ; Sonde : P66 600W; source JACQUOT.B)

 

Ensuite, ouvrez les yeux !

Chasse de thon rouge en méditerranée

Thon rouge en chasse

Bonne saison à tous et à toutes

Information et reservation guidage thon rouge 2018 sur www.exotic-fishing.fr ou au 07 83 28 89 24!

A très bientôt

Benjamin

Suivez aussi Exotic Fishing Méditerranée sur Facebook: https://www.facebook.com/exotiquefishingmediterranee/

 

 

 

 

 

No Comments

Post a Comment

Your email address will not be published.